Projet immobilier deux assurances indispensables ?

Assurance projet immobilier

Généralement, un projet immobilier est financé par un prêt immobilier qui doit être remboursé. Les banques demandent généralement une garantie sur le remboursement du crédit à l’emprunteur. Pour cela, une souscription à une assurance de prêt immobilier ou d’autres garanties spécifiques lui sont demandées. L’assurance de prêt et l’assurance décennale sont celles qui peuvent convenir pour garantir un projet immobilier.

Savoir choisir son assurance de prêt

Dans la grande majorité des cas, les Français sollicitent un crédit pour financer divers projets. Pour être assurées du remboursement effectif du crédit, les banques demandent systématiquement la souscription à une assurance de prêt. L’assurance de prêt immobilier est une garantie donnée à la banque que le crédit accordé sera remboursé par l’assureur si l’emprunteur se trouve dans l’incapacité de le faire. C’est notamment le cas si celui-ci décède ou se retrouve en situation d’invalidité ou s’il perd son emploi. L’assurance de prêt sert ainsi à la fois à protéger la banque, mais également l’emprunteur.

Les banques proposent souvent une assurance de prêt adossée à l’offre de prêt immobilier. Toutefois, depuis la promulgation de la loi Lagarde, les emprunteurs ont désormais la possibilité de choisir leur assureur. Trouver l’assurance la moins chère, mais qui propose, toutefois, les meilleures couvertures est primordial. Il est possible de consulter les offres d’assurance de prêt proposées par les assureurs. Pour cela, il leur est possible de comparer les offres ici. Bien choisir son assurance de prêt tient son importance dans le fait que celle-ci représente une part importante dans le coût total du crédit immobilier.

L’assurance décennale pour se protéger contre les malfaçons des travaux

L’assurance décennale n’est pas obligatoire. Toutefois, pour bien se sentir en sécurité et se prémunir des mauvaises surprises, il est conseillé d’y souscrire. L’assurance décennale sert à protéger l’investissement avant ou après des travaux de construction ou d’embellissement de sa propriété. En cas de constatation de mauvaise exécution des travaux, c’est l’assureur qui va prendre en charge les coûts des travaux de réparation. Cette assurance est tout aussi bien bénéfique pour les entreprises de construction que les propriétaires de biens immobiliers. Sa durée court sur 10 ans, d’où son nom. Avant l’exécution des travaux, il est recommandé de bien vérifier si l’entreprise a souscrit à ce type d’assurance.

L’activation de l’assurance décennale peut survenir si les dommages liés à la conception des travaux mettent en cause la solidité du bâtiment, le rendant impropre à la résidence ou à l’habitation.

À part ces deux types d’assurances indispensables, il est également conseillé de souscrire à une garantie financière achèvement si le bien immobilier que l’on veut acquérir est encore en cours de construction. Celle-ci peut intervenir si pour une raison quelconque, l’entreprise de construction n’est plus en mesure de terminer les travaux. Dans ce cas, c’est l’assureur qui va prendre le relais en prenant en charge le coût des travaux. Là encore, avant de commencer les travaux, il est indispensable de vérifier si l’entreprise de construction est bien assurée.