Les bonnes raisons de souscrire une assurance auto de collection

assurance-voiture-collection

Le propriétaire d’une voiture de collection a tout intérêt à souscrire une assurance auto spécifique afin de bénéficier de tous les avantages qu’elle offre. Il faut toutefois retenir que les assureurs sont de plus en plus exigeants. En clair, le conducteur doit respecter quelques conditions s’il veut dérocher ce type de contrat d’assurance auto. Le point dans cet article.

Quels sont les atouts d’une assurance auto de collection ?

Pour rappel, l’assurance auto est obligatoire pour toutes les voitures recensées et immatriculées en France, y compris les véhicules anciens. De ce fait, les conducteurs hors-la-loi seront lourdement pénalisés. En vertu de l’article L.324-2 du Code de la route du 10 mars 2014, un chauffeur qui roule sans assurance automobile est passible d’une amende de 3 750 €. Dans le pire des cas, le permis de conduire de la personne peut-être suspendu jusqu’à 3 ans et son véhicule sera confisqué par les autorités administratives. Il est bon de noter que les propriétaires d’une voiture de collection assurée peuvent se contenter d’un contrôle technique simplifié (tous les 5 ans).  

Par ailleurs, il faut retenir qu’une assurance voiture ancienne comporte des avantages non négligeables. Tout d’abord, l’intéressé pourra choisir entre différentes formules de garanties (protection juridique automobile, assurance des équipements et/ou des accessoires, assistance zéro kilomètre, assurance bris des glaces, etc.). Tout dépend, bien entendu, des besoins du conducteur. De plus, il pourra bénéficier d’une taxe de circulation moins élevée, à condition de souscrire d’autres contrats d’assurances de voitures (classiques ou spécifique). D’ailleurs, les tarifs proposés par les assureurs sont de plus en plus alléchants.

Souscrire une assurance voiture de collection : les conditions à respecter

Du point de vue des assureurs, seuls les propriétaires de voitures âgées de plus 21 ans peuvent souscrire une assurance automobile de collection. Certains d’entre eux acceptent d’ailleurs d’assurer des véhicules âgés de plus de 8 à 10 ans. Selon la législation française (cf. Article R311-1 du Code de la route), un véhicule âgé de plus de 30 ans et ne pouvant pas satisfaire aux recommandations techniques relatives aux voitures dites modernes est classée dans la catégorie des automobiles de collection. Plus concrètement, les propriétaires de voitures anciennes doivent obtenir une carte grise spécifique auprès de la Fédération Française des Véhicules d’Époque (FFVE) avant de souscrire une assurance voiture de collection.     

Un chauffeur (propriétaire) souhaitant souscrire une assurance automobile de collection doit se munir d’un permis de conduire (ayant une ancienneté de trois ans au minimum). Malheureusement, s’il a déjà eu un accident de route au cours des deux dernières années, la majorité des assureurs ne lui accordera pas une assurance voiture de collection. Le conducteur devra également posséder autre véhicule (moins âgé) pour ses trajets courants pour pouvoir obtenir ce type de contrat. En tout cas, cela permet de réaliser des économies, car il est rare de voir des voitures de collection circuler sur les routes.