Comprendre le prêt personnel

comprendre pret personnel

Formule d’emprunt privilégiée des consommateurs, le prêt personnel peut être dépensé librement, sans qu’aucun justificatif d’utilisation ne soit demandé à l’emprunteur. Il convient donc aux ménages à la recherche de financement pour divers projets, tels les vacances, les événements familiaux et les achats d’appareils électroménagers. Mais qu’est-ce qui fait la particularité du prêt personnel ?

Les caractéristiques du prêt personnel

Le prêt personnel fait partie des crédits à la consommation proposés aux particuliers suivant des conditions strictes. Dès la présentation de l’offre publicitaire de prêt personnel, la banque ou l’établissement de crédit se doit d’indiquer le montant emprunté, le taux annuel effectif global (TAEG), la durée de remboursement, le coût total de l’emprunt et le montant d’une échéance. Bien entendu, ces informations détaillées seront visibles dans le contrat de prêt. En application du code de la consommation, le montant maximum pour un crédit personnel est limité à 75000 euros, pour une période de remboursement allant de 3 mois à 7 ans, et ce, pour un taux d’intérêt et des mensualités fixes. Après signature du contrat de prêt personnel, tout emprunteur a le droit à un délai de rétractation de 14 jours calendaire.

Dans quelles situations demander un prêt personnel ?

Si la rapidité de réponse et la liberté d’utilisation des fonds font la spécificité du pret personnel sans justificatif, cette formule de crédit à la consommation est un coup de pouce inespéré pour les personnes qui doivent emprunter sans avoir la possibilité d’expliquer les raisons d’une telle démarche. Le crédit personnel est aussi la solution idéale pour financer des travaux de rénovation réalisés par les amateurs de bricolages qui ne peuvent pas fournir de devis professionnels, pièces justificatives nécessaires s’il s’agit d’un crédit affecté. D’ailleurs, bon nombre de personnes utilisent le prêt personnel pour faciliter l’acquisition d’une voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un garagiste. Seulement, il y a raison de se méfier, car l’achat n’est pas lié au crédit et vous risquez de rembourser tout de même l’emprunt même si le véhicule ne vous a pas été livré ou si le service demandé n’a pas été effectué. Qui plus est, le prêt personnel est un engagement, n’oubliez pas de comparer les offres des institutions financières pour obtenir la meilleure proposition qui vous présente un taux d’intérêt assez bas, des possibilités de remboursement anticipé ou de retard de paiement, ainsi qu’une assurance emprunteur facultative, mais qui se charge de payer le reste des mensualités de remboursement en cas de maladie, d’invalidité ou de perte d’emploi.

Des avantages pour le prêteur

En proposant les contrats de prêt personnel, les banques et les établissements de crédit s’adressent directement aux emprunteurs, limitant ainsi les frais de gestion en leur envoyant un virement bancaire ou un chèque. Ce qui n’est pas le cas avec les formules de crédit affecté où l’argent revient aux concessionnaires, aux magasins ou aux artisans où il est important de bien suivre l’argent et s’assurer qu’il sert réellement à un achat ou un service préalablement défini dans la facture ou le bon de commande qui a servi de pièce justificative de demande d’emprunt.